Gecko numérise les œuvres sonores de Lars Fredrikson

La première rétrospective de Lars Fredrikson est organisée au MAMAC de Nice.

Lars FredriksonLars Fredrikson est un artiste né en 1926 à Stockholm et mort en 1997 à Vevouil en France.

« Peintre, dessinateur, sculpteur et sound artist, Lars Fredrikson explore, dans les années 1970, les rapports entre l’espace immatériel de la sculpture et le son. Ses recherches se rapprochent alors de la synesthésie, souhaitant ainsi que le spectateur prenne conscience de son corps. »

Le MAMAC conçoit en 2019 et en collaboration avec le Nouveau Musée National de Monaco, la première grande rétrospective de Lars Fredrikson. Le travail de cet artiste pionnier, disparu quasi-anonymement en 1997, jouit depuis quelques années d’une redécouverte et d’une relecture. De grands ensembles d’œuvres sont ainsi entrés récemment dans les collections du Centre Pompidou, de la GAM à Turin et d’autres collections publiques et privées internationales.

Gecko est heureux d’avoir réalisé la numérisation d’œuvres sonores de Lars Fredrikson dont une sélection est aujourd’hui diffusée au MAMAC de Nice pour la première fois depuis leur création. La numérisation en très haute définition (24 bits / 192 kHz) de créations audio mono, stéréo et quadriphoniques, dont certaines remontent à près de 50 ans, a permis de mettre en lumière l’ampleur exceptionnelle du spectre sonore créé par les expérimentations auditives de l’artiste.

Lars Fredrikson Estate, sous la direction de Gaël Fredrikson, fils de l’artiste, présente cette exposition jusqu’au 22 mars 2020.

Pour plus d’informations:

MAMAC – Journal de l’exposition (PDF)
Centre Pompidou

Posted in Non classé and tagged , , .