Gecko s’équipe d’une station DSD Pyramix

Le DSD (Direct Stream Digital) est au son ce que le RAW est à l’image : pur.

Certaines archives audio méritent une attention toute particulière. Albums uniques, enregistrements inédits ou bandes multi-pistes sont autant de supports rares et valorisables, dans un marché toujours plus tourné vers l’audio haute définition.

En partenariat avec Numérisson, Gecko s’équipe d’une station DSD Pyramix MassCore Pro associée à une interface Horus. Conçues par Merging Technologies, elles permettent de numériser des supports avec une grande transparence sonore, au plus proche du signal analogique original.

merging_horus_front-w

Avec sa technologie unique de codage sur 1 bit, ce format d’archivage audio numérique peut ensuite être exporté en de multiples sous-formats audio PCM, de toute résolution (16 ou 24 bits) et fréquence d’échantillonnage (44,1 à 384 kHz), tout en conservant ses propriétés sonores.

Les supports audio analogiques pourront désormais être numérisés jusqu’au format DSD 256 fs, aussi appelé DSD Quad. La fréquence d’échantillonnage, équivalente à 256 fois celle d’un CD, permet de réaliser une capture audio numérique d’une exceptionnelle définition (11,2 MHz), idéal en cas de réédition ou remasterisation, répondant ainsi aux problématiques d’archivage sonore à long terme.

En savoir plus sur le DSD

Posted in Non classé and tagged , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *